Flash Infos

QUELQUES TENDANCES JARDIN À FIN MAI SELON GFK

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Constatant que le début d'année 2017 a été  particulièrement dynamique pour les marchés du jardin en France, l'institut d'études de marché GfK vient de dévoiler les premières tendances sur quelques secteurs. L'arrosage, les produits bio, les tondeuses électriques, l'outillage et les planchas affichent une croissance à deux chiffres, conséquence directe du troisième printemps le plus chaud depuis 1900.

Selon les analystes de Gfk, le début de saison très prometteur du fait de conditions météorologiques favorables, a vite fait oublier les difficultés rencontrées l'an dernier par les principaux acteurs de la filière.

Mars, le plus chaud depuis 1900, a permis aux différents marchés d'enregistrer des croissances exceptionnelles, à l'image des produits pour jardin dont le CA a cru de plus de 30 %, mais aussi les produits d'arrosage en hausse de 44 % sur les 4 premiers mois de l'année.

 

Produits de jardin : progression au naturel

Selon Gfk, le marché des produits pour jardin (supports de culture, engrais et  phytosanitaires) a généré, de janvier à avril 2017, un chiffre d'affaires de 290 M€. Il s'agit du plus haut niveau de chiffre d'affaires atteint depuis 7 ans. Le dynamisme de ce marché (+ 12,2 % en valeur et + 13,9 % en volume) est porté par les jardineries et les libre services agricoles (LISA) qui contribuent à 60 % à sa croissance en valeur.

Les trois catégories constituant la famille des produits de jardins ont progressé en avril. Les ventes de supports de culture ont augmenté de 17,8 %, contribuant pour 68 % à la croissance du marché. Les engrais (17,6 % du chiffre d'affaires du marché) sont en hausse de 3 %. Les produits phytosanitaires affichent une hausse de 9,9 %, assurée exclusivement par les formules « Bio + Naturel ». Selon Antoine Gachet, directeur de clientèle Jardinerie/DIY chez GfK : « ce segment valorise fortement le marché. Nos panels Distributeurs enregistrent des croissances de 30 % en volume et de 35 % en valeur par rapport à la période janvier-avril 2016 ».

 

La dynamique retrouvée des barbecues

Sur le début de saison 2017, la météo a été très favorable au développement du marché des barbecues extérieurs et la croissance porte sur toutes les catégories de produits. GfK observe de très importantes hausses : + 26,2 % en valeur et + 31,5 % en volume. Les barbecues à charbon affichent + 53,4 % en valeur et les barbecues gaz + 24 %.

Les planchas dynamisent fortement le marché à fin avril 2017, s'imposant dans les rayons au fil des années. GfK révèle que le nombre de planchas vendues a été multiplié par quatre en 8 ans. Ces dernières, en croissance de 21,3 %, représentent 14 % du volume total des barbecues extérieurs.

 

L'Eldorado des tondeuses robots

 Chez les spécialistes de la motoculture, le bon comportement des tondeuses électriques parvient à nuancer le recul des tondeuses thermiques. On le doit surtout à la très forte croissance des tondeuses robots : + 50 % en volume et + 61 % en valeur sur les cinq premiers mois de 2017.

L'engouement des consommateurs s'explique par une offre plus accessible du fait de l'arrivée de nouveaux acteurs, le prix moyen étant en baisse de 12 % par rapport à fin avril 2009, année du premier boom des tondeuses-robots. Notez que l'offre s'oriente vers les petites largeurs de coupe proposées par des modèles arrivés récemment sur le marché.

 

La GSA fait exploser l'outillage à mains de jardin

Le marché des outils à mains de jardin atteint 45,4 M€ à fin avril, affichant une progression de 27,6 % en valeur. GfK a identifié les grandes surfaces alimentaires comme les vecteurs principaux de ce dynamisme, avec des ventes progressant de 115 % en valeur sur ce secteur. La dynamique commerciale a été boostée par les marques nationales, grâce à de nombreuses animations et promotions en magasin. En valeur, les outils de coupe affichent + 177 % et les outils d'entretien (petits et grands confondus) + 59 %.

 

La météo profite à l'arrosage

En souffrance face aux déluges du printemps 2016, le marché de l'arrosage a bénéficié d'un début de saison particulièrement chaud et sec. Le secteur affiche + 59,5 % en valeur à 33 M€ et + 62,5 % en volume, tous les segments s'inscrivant dans cette tendance de hausse à deux chiffres : + 130 % sur les arroseurs, + 86 % sur les terminaux, + 79 % sur les programmateurs, + 52 % sur les tuyaux, + 36 % sur les dévidoirs.

Fort logiquement, le marché du chaussant a souffert de conditions météorologiques défavorables (pour lui) et il affiche une baisse de 19 % par rapport au début d'année 2016. Les bottes chutent de 23,5 %, les botillons de 23,4 % et les sabots de 10 ,3 %.

 

Perspectives positives à fin mai 2017

Si le marché du jardin a bien prospéré au premier trimestre, les chaleurs excessives du mois de mai (et sans doute aussi de juin) ont entraîné un ralentissement des ventes, car les conditions étaient alors peu propices à la pratique du jardinage. Néanmoins, la première partie de saison  reste dynamique. L'institut GfK enregistre à fin mai une croissance volume de 5,7 % sur les produits pour jardin, de 45,2 % sur l'arrosage, et de 14 % sur les barbecues ! Les prochains mois devraient probablement confirmer le dynamisme de l'ensemble de la filière jardin.

 www.gfk.com/fr

 

 

En illustration : le début de saison a été particulièrement performant dans le secteur de l'arrosage.

©N. & P. Mioulane – NewsJardinTV

Haut de page