Flash Infos

RENFORCER LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Il y quelques semaines, Philippe Lemoine, Président du Forum d'Action modernités et Président de la Fondation internet nouvelle génération, qui avait été missionné par le gouvernement, a rendu un rapport sur la transformation numérique de l'économie française. Ce rapport a pour but d'inspirer le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire, Secrétaire d'état chargée du numérique. Malheureusement, les enjeux immédiats de la sécurité en ligne des Français ne sont pas abordés dans ce rapport.

Au quotidien, la sécurité en ligne repose sur des problématiques urgentes. Concrètement, nous utilisons de plus en plus de services (e-mail, médias sociaux, e-commerce, services publics) qui stockent nos données personnelles dans le Cloud (sur des serveurs en ligne). Toutes ces données sont maintenues confidentielles grâce à une technologie datant de l'Antiquité, mais toujours présente sur 100 % des services, à savoir le mot de passe.

Or, pour être assuré que les données confidentielles ne pourront pas être piratées par des individus malveillants, un mot de passe fort mais également différent pour chaque site est nécessaire. Pour être efficace, un mot de passe ne doit pas exister dans le dictionnaire et ne pas être un nom propre. Il doit comporter au moins 8 caractères mêlant des lettres minuscules et majuscules et des chiffres.

Ces éléments sont primordiaux car, si un mot de passe composé de 8 chiffres offre 100 millions de combinaisons possibles, un mélange de caractères alphanumériques (chiffres et lettres) en génère 218 000 milliards ! Dans le premier cas, il suffit de minutes à un ordinateur pour tester l'ensemble des possibilités, dans le second, cela nécessite des années, ce qui suffit dans la pratique à décourager les pirates.

Attention, l'usage de mots ou ne nombres signifiants sont décodés en un clin d'œil grâce aux techniques d'Ingénierie Sociale qui testent en premier les mots de passe les plus probables de l'utilisateur (numéro de téléphone, date de naissance, etc.). Les mots de passe forts sont fortement recommandés sur le site www.securite-informatique.gouv.fr

Haut de page