Flash Infos

SUR INTERNET, LES COUPLES FRANÇAIS PARTAGENT TOUT… OU PRESQUE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dashlane, spécialiste des gestionnaires de mots de passe et des portefeuilles numériques, a fait réaliser récemment par OpinionWay une enquête ayant pour thème : « Le partage de la vie numérique au sein du foyer ».

Les résultats mettent en relief plusieurs enseignements concernant la réalisation de tâches courantes sur Internet et dans la vie quotidienne, ainsi que sur les pratiques de partage de mots de passe au sein d'un couple.

 

Si 66 % des couples français partagent tout, dans la vie quotidienne comme sur Internet (71 % chez les personnes mariées ou pacsées), le partage des mots de passe Internet fait l'objet d'un clivage générationnel. Seulement 39 % des moins de 35 ans affirment communiquer à leur conjoint leur mot de compte bancaire (contre 51 % des plus de 35 ans). En revanche, les personnes de moins de 35 ans forment la seule génération à partager en majorité (52 %) les mots de passe de comptes de réseaux sociaux. Souvent présentés comme une génération hyperconnectée, et adepte de l'économie du partage, ils dévoilent ici une face cachée et inattendue de leurs pratiques

Notez que, un tiers (33 %) des Français vivant en couple considèrent que les espaces numériques sont strictement confidentiels et doivent rester personnels.

 

Les clients sont des clientes

sur Internet, tout comme dans la vie quotidienne, les femmes se chargent principalement des tâches courantes, en ligne comme hors ligne : 56 % assurent le règlement des factures du foyer (52 % chez les déclarants hommes), 60 % s'occupent des courses alimentaires (contre 22 % des hommes), 57 % achètent sur le web : livres, musique, places de spectacle (23 % des hommes), 56 % d'entre eux assurent la réservation des billets de train ou d'avion (contre 44 % des hommes).

 

Les résultats de l'enquête dévoilent qu'au sein du couple, la gestion des tâches courantes n'est que rarement effectuée conjointement. Une majorité des femmes interrogées se charge seule du règlement des factures du foyer (56 %) et de la gestion des comptes bancaires (53 %).

 

Sur Internet, la situation est la même : la répartition sexuelle des tâches observée dans la vie quotidienne se reproduit dans les espaces numériques. Les femmes s'occupent beaucoup plus que les hommes des courses alimentaires en ligne (45 % contre 22 % des hommes), de l'achat en ligne de livres, musique, places de spectacle (58 % contre 32 % des hommes) ou de la réservation en ligne de billets de train ou d'avion (50 % contre 41 % des hommes).

 

Le couple à l'ère du numérique

Première conclusion de l'enquête : si les Français réalisent généralement seuls leurs démarches en ligne, cela ne signifie pas pour autant qu'ils ne partagent pas leurs espaces numériques. Plus des trois quarts des personnes vivant en couple (79 %) déclarent que leur conjoint leur a confié au moins un mot de passe de site Internet, qu'il s'agisse de la messagerie électronique (63 %), des sites administratifs (62 %), de l'accès à un compte bancaire personnel (54 %), des comptes personnels de sites marchands (51 %) ou des comptes de réseaux sociaux (37 %).

 

Dans le même esprit, 76 % des personnes s'affichant en couple déclarent avoir donné au moins un de leurs mots de passe à leur conjoint : messagerie électronique (61 %), sites administratifs (55 %), sites marchands (54 %). Les mots de passe en lien avec les comptes bancaires ou les réseaux sociaux, qui peuvent contenir davantage de données intimes, sont moins partagés (48 % et 30 %). Un phénomène qui s'amplifie dans les jeunes générations et les catégories socioprofessionnelles supérieures.

 

La méfiance des jeunes

La catégorie des moins de 35 ans se montre plus méfiante que le reste de la population. Les jeunes affichent une plus faible propension à partager avec leur conjoint les mots de passe de leur messagerie électronique (48 % contre 65 % des plus de 35 ans), d'un ou de plusieurs sites administratifs (41 % contre 59 %) ou de leur compte bancaire personnel (39 % contre 51 %). Encore plus significatif : 61 % des 18-24 ans ont communiqué à leur conjoint leur mot de passe de réseaux sociaux, contre 18 % des plus de 65 ans.

 

Autre paradoxe : les personnes de moins de 35 ans considèrent davantage que le reste des Français, les espaces numériques comme strictement confidentiels et devant rester personnels (39 %, contre 33 % chez les 35-49 ans et 31 % chez les 50 ans et plus). Ce désir de confidentialité s'affirme chez les catégories socioprofessionnelles supérieures (39 % contre 32 % dans les classes populaires) et les personnes les plus diplômées (40 % pour celles ayant au moins un niveau Bac +3). Les personnes pour qui les espaces numériques sont strictement confidentiels se justifient principalement en invoquant leur souhait de conserver leur intimité (69 %).

 

Méthodologie de l'enquête

Cette enquête a été menée par OpinionWay pour le compte de Dashlane, auprès de 704 personnes en couple, issues d'un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, et constitué selon la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées les 10 et 11 septembre 2014. OpinionWay rappelle que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 700 répondants.

www.dashalane.com

 

Haut de page