Flash Infos

UNE RENTREE UN PEU TENDUE POUR LE BUSINESS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon le panel de la fédération Procos (50 enseignes interrogées sur leur performance dans 50 pôles de références situés dans 15 agglomérations), l'activité du mois de septembre s'est soldée par une baisse globale de 0,3 %. On constate toutefois de fortes disparités.
?Les moyennes surfaces de périphérie ont connu un mois de septembre médiocre à - 1,7 % en raison de mauvaises performances de l'équipement de la maison (- 3 %), les moyennes surfaces d'équipement de la personne réalisent un mois à -1,5 %, et les magasins de sport bénéficient d'une belle dynamique.
Le centre-ville présente un visage particulier en septembre car les magasins situés dans les rues marchandes réalisent une belle progression (+ 3 %) tandis que ceux des centres commerciaux des cœurs de ville affichent une forte baisse (- 4,5 %). Les bonnes performances des magasins de rues sont surtout dues au secteur de la chaussure dont l'activité avait connu un très mauvais mois de septembre 2018. L'écart de performance entre rue et centre commercial s'explique par la canicule de septembre 2018 qui avait défavorisé les magasins des rues commerçantes. Les secteurs culture-loisir et sport ont connu un mois dynamique, alors que l'équipement de la personne affiche un mois négatif à - 1,5 % avec d'importants écarts de performances entre les acteurs.
Pour le mois de septembre, la fréquentation des magasins (L'observatoire de fréquentation des commerces Procos/Stackr cumule les données captées en permanence dans 13 000 points de vente sur 1 800 sites de commerce) a été globalement positive par rapport à septembre 2018 (+ 0,8 %.) Mais cette légère amélioration fait suite à une très forte baisse de fréquentation entre septembre 2017 et septembre 2018 (- 12 %). Le regain de fréquentation est surtout marqué dans les régions sud de la France, Auvergne, Rhône-Alpes et dans une moindre mesure, en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
En bilan trimestriel, le cumul de l'activité est légèrement positif à + 0,4 %. En revanche, depuis le début 2019, le global reste légèrement négatif à - 0,2 %.
Côté jardin, le bulletin de conjoncture du marché, réalisé par les Échos Études pour Promojardin/Prom'animal avec la collaboration de la FNMJ, montre un léger fléchissement en septembre, mais septembre 2018 avait été très dynamique. Il faut noter que septembre a été chaud (+1,2 °C que la normale) et la pluviométrie déficitaire de 40 %.
L'aménagement extérieur, les loisirs au jardin, les fleurs coupées et à un degré moindre les végétaux de pépinière et les contenants ont progressé. Les plus fortes baisses concernent les produits pour le jardin et les plantes saisonnières. Côté distribution, les GSB ont le mieux résisté en septembre, tandis que les GSA affichent les moins bons scores en cumul depuis le début de l'année (les chiffres détaillés de ce baromètre sont réservés aux adhérents de l'association).

Le secteur loisirs/plein air a bénéficié d'un bon mois de septembre, grâce au fort ensoleillement

Haut de page