Flash Infos

71 ÉTUDES SCIENTIFIQUES SUR LE GLYPHOSATE EN LECTURE LIBRE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le Groupe de travail sur le glyphosate (Glyphosate Task Force), composé d'une quarantaine d'entreprises (7 en France) qui commercialisent ce produit, a souhaité faciliter l'accès public à 71 études toxicologiques exclusives, qui ont été soumises dans le cadre du processus de renouvellement de l'autorisation de l'Union européenne (UE) pour la mise sur le marché du glyphosate.
Pour cela, GTF a ouvert le 26 août, à Bruxelles, une salle de lecture publique qui facilitera l'accès aux données soumises dans le cadre de la procédure de renouvellement.
Toutes les études soumises dans le cadre du processus de renouvellement de l'UE ont été examinées et analysées par les experts scientifiques de l'EFSA et des États membres de l'UE. Ces experts ont conclu que « le glyphosate n'est pas susceptible de poser un danger cancérogène pour les humains » et qu'il ne démontre pas de propriétés mutagènes ni d'effets sur la fertilité, la reproduction ou le développement embryonnaire.
Il est important de noter que pour toutes les substances actives dans l'UE, les demandeurs soumettent un ensemble d'études à la fois ouvertes (publiques) et exclusives. Toutes les études soumises par l'industrie doivent se conformer aux normes exigeantes de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et sont indépendamment revues par des pairs, comme le prévoit le processus d'évaluation de l'UE.
Un formulaire d'inscription à la salle de lecture (ouverte jusqu'à fin octobre) est maintenant disponible en ligne : http://www.gtfstudies.org/registration
Notez que la Commission européenne a récemment prolongé de 18 mois l'autorisation existante d'utilisation du glyphosate, en attendant les résultats d'une évaluation de cancérogénicité par l'Agence européenne des produits chimiques à Helsinki.
http://www.efsa.europa.eu/en/press/news/151119a

Haut de page