Flash Infos

AGRICULTURE URBAINE, COCHENILLES ET COUVRE-SOL

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

L'Astredhor (Institut technique de l'horticulture) a récemment remporté trois nouveaux appels à projets, renforçant ainsi son programme de recherche et d'innovation.

• Techn'AU est destiné à lever les freins de l'agriculture urbaine qui exigent un fort degré de technicité et d'innovation, notamment les projets en milieu fermé qui intègrent des cultures verticales ou en étages, dans des serres ou des salles obscures. Le programme d'ASTREDHOR, d'une durée de deux ans (2017-2018), vise à rechercher et à développer des solutions innovantes sur les problématiques suivantes :

 l'accès à la lumière naturelle, complexe en milieu urbain, et le besoin en apport de lumière artificielle

 l'utilisation de déchets organiques d'origine urbaine au sein de ces systèmes de production

 la perception sociétale de ces projets et de leurs produits : sur l'intégration paysagère et des services qu'elle peut offrir, mais aussi en termes d'attractivité pour les consommateurs (qualité gustative), de proximité, de diversité de l'offre et de prix.

Techn'AU permettra d'évaluer l'intérêt de l'agriculture urbaine en termes de débouchés produits et métiers pour la filière. Les innovations réalisées pourront être utiles aux professionnels, comme l'éclairage solaire dirigé ou l'hydroponie à base de fertilisants organiques.

• Programme Cochorti. L'horticulture ornementale est sujette à la pression croissante des cochenilles. En raison de leur grande diversité, d'une mauvaise connaissance de leurs cycles de vie ainsi que de l'entomofaune auxiliaire, ces ravageurs remettent en question la Protection Biologique Intégrée établie depuis plusieurs années. De ce fait, les producteurs ont recours à des traitements phytosanitaires souvent mal positionnés par rapport au développement de ces bioagresseurs. Ce programme de trois ans (2017-2019) a pour but de réactualiser les connaissances sur la biologie et l'écologie des principales espèces de cochenilles nuisibles et de leurs auxiliaires, et de formaliser un outil d'aide à la décision pour un contrôle plus efficace et plus économe en produits phytosanitaires.

• Programme couvre-sol : contribution au contrôle des adventices et à la promotion de la biodiversité. Les zones de production nécessitent le développement de solutions alternatives à l'usage d'herbicides pour la gestion des rangs ou les abords de parcelles. Les sols nus ne sont pas appropriés pour la culture et sont peu favorables à la biodiversité qui peut permettre de réduire les problèmes de ravageurs.

Ce programme de quatre ans (2017-2020) cherche à développer des gammes de plantes couvre-sol contrôlant efficacement les adventices et capables de promouvoir la biodiversité fonctionnelle suivant trois phases de travail successives :

 mise au point de techniques de multiplication, d'implantation et d'entretien

 tests en situation de production

 création d'outils de diffusion et pédagogiques, diffusion des résultats.

www.astredhor.fr

Haut de page