Flash Infos

JARDILAND VEUT LE BONHEUR DES ABEILLES

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Une abeille butine un camélia. ©www.map-photos.com – André Fouquet

Face au constat alarmant de l'importante réduction des populations d'abeilles qui jouent un rôle fondamental sur la pollinisation de nos végétaux, Jardiland s'engage depuis un an pour la préservation de ces hyménoptères, acteurs majeurs de la biodiversité, en installant des ruches aux abords de ses magasins.

Il y a un an, Jardiland a initié sa démarche en faisant installer par la société Apiterra, six ruches soit environ 240 000 abeilles dans deux de ses magasins : deux ruches à Bonneuil-sur-Marne (94), deux autres à Bouguenais (44) ainsi que deux ruches au siège de l'entreprise, à Joinville-le-Pont (94). Le type d'essaim choisi est de souche Buckfast, une variété d'abeilles réputée pour son comportement doux, sans agressivité envers l'homme. Les ruches sont installées au sein d'un espace dédié, délimité et sécurisé sur chacun des magasins équipés.

Depuis le début du printemps 2016, Jardiland poursuit cette action avec seize nouvelles ruches installées dans huit magasins répartis sur toute la France : La Rochelle (17), Bourges (18), Chartres (28), Basse Goulaine (44), Marcq en Baroeul (59), Clermont-Ferrand (63), Flins (78), Limoges Nord et Sud (87).

Pour Thierry Sonalier, président du directoire de Jardiland, il s'agit d'une démarche citoyenne, à la fois écologique, éthique et pédagogique qui contribue à une meilleure pollinisation de la flore locale, notamment en milieu urbain. Cette action sensibilise aussi le public au rôle et à l'intérêt des abeilles pour l'homme.

Pour aller jusqu'au bout de la démarche, Jardiland proposera lors de la récolte du miel (une fois par an en fin d'été) des ateliers pratiques, dans ses magasins équipés.

Des pièges à frelons asiatiques contenant un appât spécifique sont disposés à côté des ruches de façon à contribuer à l'éradication de cette espèce nuisible pour l'homme, mais aussi pour les abeilles européennes. Un comptage des frelons capturés est réalisé à chaque visite des ruchers.

En pleine saison une ruche compte 50 000 abeilles. Une ouvrière produit 7 g de miel durant sa vie. En une journée 30 000 abeilles visitent 21 millions de fleurs. Une ruche produit de 25 à 100 kg de miel en fonction de l'environnement et du climat.

www.jardiland.com

Haut de page