Flash Infos

LE HIT PARADE DES PLANTES VIVACES POUR L’OMBRE

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

En illustration : un tapis de fleurs des elfes (Epimedium). ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

C'est souvent dans les endroits abrités des rayons directs du soleil que prospèrent les plus belles plantes vivaces. Un jardin est considéré comme très ombragé lorsqu'il ne reçoit pas plus de deux heures de soleil par jour, on le qualifie de demi-ombragé s'il bénéficie du double. Perennial Power, l'organisme néerlandais de promotion du secteur des plantes vivaces, encourage l'utilisation de plantes vivaces par des informations diffusées internationalement. Elles sont mises en œuvre par iVerde (http://www.iverde.org/) la plateforme de promotion commune de tout le secteur vert. Ces organismes viennent de publier le « Top 10 » des plantes vivaces aimant l'ombre, sans toutefois effectuer un véritable hit-parade, mais une sélection des meilleures ventes :

• Aconit (Aconitum napellus). Au milieu d'une touffe de feuilles finement découpées, s'épanouissent de juillet à octobre des grappes érigées de fleurs bleu violacé en forme de casque.

• Pulmonaire (Pulmonaria saccharata). Cette plante solide porte de jolies feuilles elliptiques tachetées de blanc crème et des fleurs mellifères rose lilacé de mars à juin.

• Fleur des elfes (Epimedium spp.). En dépit de ses fleurs délicates et son joli nom, cette plante à feuilles persistantes est presque indestructible.

• Bugle rampant (Ajuga reptans). Franchement tapissante, cette plante étend rapidement ses feuilles gaufrées persistantes et de couleur variable selon les cultivars. Elle se pare en mai et juin d'épis bleus, roses ou blancs.

• Cœur de Marie (Lamprocapnos spectabilis). Plus couramment désignée sous son ancien nom Dicentra, cette gracieuse cousine des pavots (Papaveraceae), porte de grappes pendantes de fleurs en forme de cœur en mai et juin.

• Fougère aspidie (Polystichum spp.). Les frondes persistantes finement découpées forment une touffe évasée très élégante.

• Funkia (Hosta spp.). Se déclinant en plusieurs centaines de cultivars aux formes et aux couleurs de feuillages très variés, ces plantes qui apprécient l'humidité, sont agrémentées de fleurs parfumées rose pâle à mauve en été.

• Hellébore (Helleborus orientalis). Cette cousine orientale de la rose de Noël (Helleborus niger) fleurit un peu plus tard (février) mais dans une très large palette de coloris. Son feuillage coriace est décoratif toute l'année.

• Myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla). Formant une généreuse touffe au port étalé, de feuilles caduques en forme de cœur qui portent de superbes panachures chez certaines cultivars, cette vivace rhizomateuse porte de mars à mai une abondance de fleurs identiques à celles du myosotis.

• Sceau de Salomon (Polygonatum multiflorum).  Gracieusement arquées, les tiges de cette solide plante de sous-bois, sont agrémentées sur toute leur longueur de clochettes pendantes, blanches, en mai et juin.

Parmi les autres plantes citées par Perennial Power pour la décoration des jardins d'ombre figurent aussi le muguet de mai (Convallaria majalis) pour ses petites fleurs blanches au délicieux parfum, le géranium vivace (Geranium macrorrhizum) persistant, qui affiche ses fleurs colorées et pétillantes en été ainsi que la violette du Labrador (Viola labradorica) au feuillage semi-persistant, qui fleurit d'avril à juin. Ils ajoutent aussi à la liste : le tapis vert (Pachysandra terminalis) une des plantes qui acceptent les lieux les plus sombres en qui fleurit blanc en mars et avril, mais aussi le faux fraisier doré (Waldsteinia ternata), un court tapis de feuilles persistantes agrémenté de belles fleurs jaunes au printemps et bien sûr la petite pervenche (Vinca minor), un grand classique des gammes de vivaces, appréciée pour ses fleurs bleues ou blanches de mai à septembre. Complètent la liste les incontournables heuchères (Heuchera spp) au feuillage persistant, dont il existe aujourd'hui une extraordinaire palette de cultivars aux couleurs étonnantes et pour finir, le manteau de Notre-Dame (Alchemilla mollis) et ses feuilles vert acide, délicatement pileuses sur lesquelles l'eau ruisselle en formant des gouttes qui donnent à la plante un aspect lumineux.

www.perennialpower.nl.

 

En illustration : un tapis de fleurs des elfes (Epimedium). ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

Haut de page