Flash Infos

LES FRANÇAIS AU JARDIN CET ÉTÉ

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©photo : www.map-photos.com - Pasmiou

Entre le 27 juin et 7 juillet derniers, ManoMano.fr, site de bricolage & de jardinage proposant un très large choix de produits, a posé (via Facebook) 8 questions sur le jardinage à plus de 45 000 personnes majeures, représentatives de la population française. Le panel constitué de 53 % de femmes et 47 % d'hommes, montre les jardiniers et jardinières amateurs sous un jour qui pourra étonner les spécialistes.

 

À la question : « Dans votre jardin, que préférez-vous planter ? », 76 % des femmes répondent spontanément : des fleurs et 42 % des hommes : des légumes et/ou des plantes aromatiques. Les arbres et arbustes fruitiers ne séduisent que respectivement 14 % et 15 % des personnes interrogées. Les grands arbres d'ornement ont peu la cote (4 % de femmes et 2 % d'hommes).

Commentaire de Promojardin : les réponses étant données de manière spontanée, elles sont conformes à une certaine logique, même si l'on peut s'étonner que seulement 5 % des femmes aient cité les légumes et aromatiques.

 

Les temps passés au jardin sont de 1 à 2 heures par semaine pour 33 % des femmes et de 3 et 4 heures pour 23 % des hommes. Dans cette enquête, 7 % des femmes et 15 % des hommes affirment jardiner plus de 10 heures hebdomadaires.

Commentaire de Promojardin : il semble que ce soient des jardiniers particulièrement concernés qui aient répondu à l'enquête car les temps d'activités donnés sont très nettement au-dessus des estimations connues. C'est ainsi que ManoMano obtient une moyenne de 20 % des personnes qui jardinent entre 5 et 6 h par semaine et même 21 % des hommes et 14 % des femmes entre 7 et 8 h. Tous les professionnels de la filière seraient très heureux que ces chiffres soient exacts, mais…

 

Les jardiniers ne laissent rien au hasard, puisque la planification de leurs plantations est clairement affichée de manière saisonnière par 72 % des hommes et 67 % des femmes. Côté réussite, le résultats sont mitigés chez 66 % des femmes, tandis que 53 % des hommes affirment que : « tout pousse sans problème ».

Commentaire de Promojardin : ces résultats confortent la climato-dépendance de l'activité jardinière. On peut en revanche s'étonner de l'aplomb de la gent masculine en matière de performances… mais c'est sans doute dans les gènes !

 

Dans l'enquête de ManoMano, 54 % des femmes déclarent posséder de bonnes connaissances en jardinage, mais avoir encore à apprendre (30 % des hommes) et 4 % se considèrent franchement compétentes. De leur côté, 55% des hommes avouent ne pas trop s'y connaître (38% ont des lacunes mais s'y intéressent beaucoup, 17% pas du tout, mais 15 % estiment « s'y connaître ».

Commentaire de Promojardin : ces chiffres ne reflètent pas du tout ce qui ressort de l'ensemble des études sur le sujet et portant sur la population dans son ensemble. On peut même affirmer qu'une grande majorité des français se considèrent comme très peu avertis en matière de jardinage et qu'il y a encore beaucoup à faire en matière de communication et d'information sur le sujet.

 

La formation s'effectue « sur le tas » et en famille. 38 % des femmes interrogées se considèrent comme des autodidactes du jardinage (27 % des hommes) et 34 % de la gent masculine a appris avec un membre de sa famille (19 % des femmes). Internet est la source d'information privilégiée par 20 % des sondés (les magazines pour 15 %). Quant à la télévision elle joue un rôle formateur pour seulement 9 % des femmes et 2 % des hommes.

Commentaire de Promojardin : l'enquête ne faisait pas mention de la distribution ni des jardiniers professionnels en tant que source d'information, ce qui biaise bien sûr les pourcentages. Mais on se rend compte à l'évidence de l'importance du web comme élément formateur à l'activité jardinière.

 

Les surfaces jardinées en baisse. Les répondants disposaient des surface de jardinage suivantes : moins de 100 m2 (16 %), de 100 à 200 m2 (29 %), de 200 à 500 m2 (19 %), de 500 à 1 000 m2 (17 %), de 1 000 à 2 000 m2 (12 %), plus de 2 000 m2 (7 %)

Commentaire de Promojardin : ce profil correspond assez fidèlement à ce qu'est aujourd'hui le jardin familial dans notre pays, à savoir : à plus de 60 % une surface inférieure à 500 m2.

https://www.manomano.fr/

Haut de page