Flash Infos

MOBILISATION MONDIALE EN FAVEUR DU VÉGÉTAL

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Suite à un sondage auprès de ses adhérents et d'autres associations de l'industrie horticole pour comprendre l'impact de COVID-19 et ce qui se passe dans différents pays, l'Association internationale des producteurs horticoles (AIPH) a publié le communiqué suivant : les ventes des producteurs de plantes ornementales devraient diminuer d'environ 50 % cette année, certains s'attendant à une baisse des ventes beaucoup plus importante. 96 % des pays ayant répondu prévoient que leur industrie sera gravement touchée.
Bien que ce soit encore au début de la crise pour de nombreux pays, le moment est critique, car la saison de printemps constitue le pic de l'activité et de nombreuses manifestations jardin qui contribuent à l'écoulement des végétaux sont directement touchées. 70 % des répondants à l'enquête s'attendent à voir des producteurs cesser leurs activités cette année et 65 % craignent des réductions importantes des effectifs des pépinières. Aux Pays-Bas, les pertes financières pourraient atteindre 2 milliards d'euros.
 
Les décisions de politique gouvernementale pour contrôler le virus ont eu un impact dramatique sur les entreprises, avec des mesures comme l'annulation des programmes de travailleurs saisonniers et la fermeture forcée des jardineries dans certains pays. Les pays exportateurs ont souffert de la fermeture des frontières et de l'effondrement des chaînes d'approvisionnement, produisant pour beaucoup d'énormes volumes de déchets.
La plupart des associations font activement pression sur leurs gouvernements pour obtenir un soutien supplémentaire urgent pour les producteurs et certains gouvernements offrent des prêts, des garanties pour les prêts en cours, le paiement des salaires ou des retards fiscaux. Dans de nombreux cas, un soutien en espèces plus direct sera nécessaire pour maintenir les entreprises. Certaines associations font pression pour que les centres de jardinage soient classés comme « essentiels », afin qu'ils puissent rester ouverts, et beaucoup travaillent pour promouvoir les bienfaits des plantes et des fleurs pour la santé et le bien-être, appelant le public à soutenir l'industrie, là où l'achat de produits est toujours possible.

L'AIPH a ajouté les informations suivantes dans un autre communiqué, qui vont bien dans le sens du travail mené il y a 15 ans par Promojardin avec l'action « Jardiner, c'est la santé ! » :
Il est important de rester en forme et en bonne santé à tout moment, mais pendant la pandémie de coronavirus, c'est essentiel. Si vous avez un jardin ou un espace extérieur, vous avez un endroit que vous pouvez utiliser pour maintenir votre santé et votre bien-être. La science a prouvé que le jardinage est bon pour vous !
Avec près du quart de la population mondiale actuellement sous contrôle des coronavirus, il est maintenant temps d'utiliser votre temps dans le jardin ou le balcon pour rester en sécurité et en bonne santé également.
En tant que «championne mondiale du pouvoir des plantes», l'Association internationale des producteurs horticoles (AIPH) a rassemblé les preuves scientifiques qui montrent comment le jardinage et le fait de travailler dans le jardin aident à se maintenir en bonne santé.
 
Les jardins offrent un lieu pour découvrir la nature et il a été prouvé qu'ils sont bénéfiques pour la santé mentale, le fonctionnement cognitif et le bien-être émotionnel.
Le jardinage réduit la dépression, l'anxiété, l'obésité et les risques de maladies cardiaques, tout en augmentant la satisfaction à l'égard de la vie, la qualité de vie et le sentiment d'appartenance à une communauté.
Les jardins sont essentiels pour favoriser le rétablissement après une maladie et le simple fait de regarder les jardins peut réduire le stress, la pression artérielle et la tension musculaire
 
Le confinement lié au coronavirus fournit le temps et l'opportunité de créer le jardin que vous avez toujours voulu, produisant un sentiment de fierté et bien sûr de plaisir pour vous et votre ménage.
Dans certains pays, de nombreux centres de jardinage et détaillants sont fermés, mais vous pouvez toujours acheter des plantes en ligne et utiliser le temps disponible pour préparer le jardin à être planté lorsque vous pourrez réapprovisionner. C'est aussi le moment idéal pour initier les enfants au jardinage, en préparant leurs propres zones de culture et en semant des graines.


©photo : N. & P. Mioulane / NewsJardinTV - Jardimiou

Haut de page