Flash Infos

PLÉTHORE DE NUISIBLES DURANT L’ÉTÉ 2017

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon la Chambre Syndicale des 3D (désinfection, désinsectisation, dératisation), rats, punaises de lit, moustiques tigres, frelons asiatiques ont redoublé d'activité cet été. La situation pourrait sembler anodine, mais elle traduit en réalité l'émergence de gros problèmes d'ordre économique, écologique et sanitaire (la situation est identique pour ce qui concerne les bioagresseurs des plantes du jardin).

La récente période estivale affiche chiffres sans précédent avec une augmentation de 37 % des interventions par rapport à l'été 2016, sachant que la période estivale constitue le moment de recrudescence des nuisibles en France.

• Frelon asiatique (Vespa velutina) : cette espèce invasive affiche une présence en hausse de 30 %, sur l'ensemble du territoire. C'est un redoutable prédateur des abeilles. La présence du frelon asiatique a été confirmée cette année en Belgique. En novembre 2016, un nid avait été trouvé à Guignies (sud de Tournai). Il a été détruit mais des spécimens de frelons asiatiques ont été trouvés en 2017 dans des localités environnantes.

• Moustique tigre (Aedes albopictus) : en progression de 40 %, l'invasion, d'abord très régionalisée au Sud, s'est étendue vers le Grand Ouest, avec une arrivée désormais dans les régions plus au Nord.

• Punaise de lit (Cimex lectularius) : augmentation notoire de 45 % de la présence dans les grandes villes et les zones touristiques. Depuis cet été, tous les arrondissements de Paris sont concernés. Cet insecte est devenu la bête noire de la ville de Clermont-Ferrand !

         • Rats : de 20 à 60 % de dégâts en fonction des environnements et du niveau d'urbanisation. Les interventions dédiées aux rats ont augmenté dans toutes les régions de France.

Avec 6 Français sur 10 qui déclarent ne pas être suffisamment informés sur le « risque nuisibles » (Étude Toluna pour CS3D réalisée le 24 mai 2017 sur un échantillon représentatif de la population française de 1010 personnes), il devient essentiel d'apporter des réponses concrètes pour mieux appréhender ce risque. Face à la recrudescence des espèces actuellement présentes sur le territoire et à l'arrivée inévitable de nouvelles menaces, la mise en place d'une véritable politique nationale de sécurisation des environnements semble plus que jamais nécessaire.

Il ne s'agit plus désormais de réagir de manière curative, lors de différents épiphénomènes, mais bien de penser un véritable plan durable avec l'instauration d'une démarche préventive de contrôle systématique et de diagnostic des bâtiments publics et privés. La prévention devient même la véritable solution dans la mesure où les moyens curatifs s'amenuisent.

Fondée en 1946, la CS3D (Chambre Syndicale Dératisation, Désinsectisation, Désinfection) est le syndicat de référence des principaux acteurs de l'hygiène antiparasitaire (protection contre parasites et nuisibles). Elle regroupe les entreprises spécialisées dans la lutte contre les nuisibles (applicateurs, fabricants, distributeurs et formateurs en France métropolitaine et DOM-TOM). Il existe en France plus de 1 200 entreprises de 3D, principalement des TPE de moins de neuf salariés.

http://www.cs3d.info

 

En illustration : le surmulot (Rattus norvegicus)

Haut de page