Flash Infos

QUATRE CONSEILS POUR SE PROTÉGER SUR INTERNET

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

En matière de sécurité en ligne, l'accent est généralement mis sur les informations financières et professionnelles, tandis que les comptes personnels passent souvent au second plan. Pourtant, avec la convergence entre vie personnelle et professionnelle (qui n'a jamais consulté ses e-mails professionnels sur son ordinateur à la maison), il est important d'adhérer aux mêmes standards dans les deux contextes. Et cela vaut également pour toute la famille.

Selon les résultats d'une enquête publiée récemment (https://blog.lastpass.com/2017/06/infographic-online-security-through-the-ages.html/), 91 % des personnes interrogées considèrent qu'un mot de passe fort leur permet de mieux protéger leurs proches. Malheureusement, il devient de plus en plus difficile de gérer l'ensemble des comptes d'une même famille (identifiants patients sur des portails médicaux, mots de passe de portails scolaires, numéros de sécurité sociale, etc.).

Utiliser un gestionnaire de mots de passe

Les gestionnaires de mots de passe permettent de stocker de façon sécurisée, l'ensemble des identifiants et détails personnels importants sous un format numérique. Ces outils génèrent et enregistrent des codes longs, complexes et uniques, tandis que l'utilisateur ne doit mémoriser que son mot de passe principal. Ils peuvent être utilisés sur différents appareils, ce qui permet l'accès aux informations de n'importe où et à tout moment.

La possibilité de stocker et de partager des identifiants de comptes bancaires et de streaming ainsi que d'autres informations (données de passeports, etc.) est un atout inestimable pour conserver les détails de chacun de ses proches de façon simple et sécurisée.

Activer l'authentification à deux facteurs sur l'ensemble des comptes

Un autre bon conseil consiste à activer l'authentification à deux facteurs (2FA) pour chaque compte. Avec cette approche, l'utilisateur devra saisir une deuxième information (code à usage unique envoyé par SMS, empreinte digitale, etc.) en plus de ses identifiants. De cette façon, même si un pirate parvient à dérober le mot de passe, il n'est pas en mesure d'accéder au compte en l'absence du deuxième facteur d'identification. Ce mode d'authentification est également valable sur les comptes de messagerie car ils constituent des passerelles vers toutes les activités en ligne.

Prendre garde aux tentatives de phishing

Le phishing ou hameçonnage est une technique utilisée par des personnes malveillantes se faisant passer pour de grandes sociétés ou des organismes financiers connus, sur des courriels frauduleux de manière à récupérer éléments confidentiels tels les mots de passe de comptes bancaires ou des numéros de cartes de crédit en vue de détourner des fonds. Ces arnaques sont de plus en plus sophistiquées, l'une des meilleures méthodes pour les éviter consistant à ne jamais cliquer sur des liens contenus dans des e-mails en provenance d'expéditeurs inconnus. Il est également judicieux d'installer un logiciel servant à la fois de pare-feu, d'antivirus, et d'antimalware qui détecte les logiciels malveillants.

Sensibiliser les enfants aux meilleures pratiques en matière de sécurité

Les jeunes passent de plus en plus de temps en ligne et utilisent les mêmes technologies que des adultes. Il est donc essentiel qu'ils ne deviennent pas le maillon faible d'une stratégie familiale de sécurité, en particulier si tous partagent les mêmes ordinateurs et appareils.

Ces conseils ont été communiqués par LastPass, un gestionnaire de mots de passe qui prend en charge tous les navigateurs, systèmes d'exploitation et terminaux mobiles. Fondé en 2008, LastPass Enterprise, basé à Fairfax (Virginie), assure la gestion de l'authentification unique et des mots de passe à l'échelle des petites et grandes équipes, et aide les services informatiques à renforcer la sécurité, à assurer la conformité et à accroître la productivité de l'ensemble de leur organisation.

www.lastpass.com.

Haut de page