Flash Infos

TROIS NOUVEAUX PROGRAMMES DE RECHERCHE POUR L’ASTREDHOR

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

©Photo : www.map-photos.com - N. & P. Mioulane

Le programme de développement 2016 de l'Institut technique de la filière horticole est composé de 17 programmes nationaux (durée de 2 à 5 ans) et 118 programmes régionaux. Astredhor définit, chaque année, les thématiques de ses programmes de recherche et d'innovation, en réponse aux besoins exprimés par les professionnels de l'horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Trois nouveaux programmes nationaux de recherche et d'innovation viennent d'être ajoutés aux 14 démarrés les années précédentes. Ils sont destinés à pallier les problématiques actuelles des professionnels de la filière.

• Programme Créa'Gam : création de gammes de végétaux en fonction de leurs usages pour répondre aux attentes des consommateurs

Les études sur les tendances de consommation des végétaux montrent que les attentes des particuliers évoluent : végétaux exigeant peu d'entretien, tolérant à la sécheresse, aux maladies, manque de connaissance sur l'association des espèces… Segmenter l'offre et commercialiser des gammes de végétaux qui correspondent à des usages et répondent aux besoins du marché sont désormais deux thématiques essentielles pour la filière.

Le programme Créa'Gam (2016-2018), réalisé dans cinq stations de l'Institut, vise à comprendre les marchés et les comportements des jardiniers amateurs, à mettre en place une offre de produits et de services répondant aux attentes du consommateur de demain, à évaluer la pertinence des gammes et développer des outils d'accompagnement, et enfin, élaborer des itinéraires de culture pour les végétaux peu connus. Créa'Gam porte sur les produits horticoles et de pépinière à destination du fleurissement et de la végétalisation des intérieurs et extérieurs chez les particuliers. Promojardin participe aux réunions techniques concernant ce programme.

 

• Prophylaxie et lutte contre Xylella fastidiosa, un programme réalisé en partenariat avec Plante & Cité. Cette dangereuse bactérie est apparue fin 2015 en Corse et dans le département des Alpes-Maritimes. Dans une région où l'horticulture, les entreprises de pépinière et jardins espaces verts, sont très implantées, pouvoir maîtriser le développement de cette bactérie est fondamental.

Ce programme de 18 mois vise à développer et à diffuser des informations pour lutter contre Xylella fastidiosa auprès de tous les acteurs du végétal et des pouvoirs publics pour tenter de contenir l'infection. La réalisation d'outils de communication (fiches techniques, flyers, affiches…) et de réunions d'information auprès des professionnels de la filière et d'un large public, doivent permettre de renseigner sur le pathogène, sa dissémination, ses symptômes, les vecteurs concernés ainsi que les règles essentielles de prophylaxie. Ces réunions d'information seront effectuées sur l'ensemble du territoire national par les stations de l'Institut, en collaboration avec Plante & Cité pour les publics paysagistes et collectivités.

 

• Programme Hab'alim : pour une protection biologique efficace en production et paysage

La filière horticole est engagée dans une démarche de durabilité, et est encouragée par le plan Ecophyto II à réduire l'utilisation et l'impact des produits phytopharmaceutiques. L'usage de solutions alternatives telles que les agents de biocontrôle, est étudié afin de lutter contre des cohortes parasitaires, notamment pour les systèmes sous abri et les cultures à cycles longs. En complément des travaux d'Astredhor déjà réalisés sur la protection biologique intégrée (PBI) en ornement et sur la valorisation d'auxiliaires naturels endémiques, certains points et résultats doivent encore être améliorés et sécurisés pour permettre une PBI soutenue et constante à un coût raisonnable.

Le programme Hab'alim (2016-2018) vise à étudier un nouveau concept de lutte biologique par augmentation et diversification des auxiliaires, basé sur le principe « nourrir plutôt que lâcher », par apport direct de nourriture complémentaire ou par la mise en œuvre de plantes de service produisant du pollen. Trois systèmes de culture (sous serre, sous tunnel et en extérieur) et le système paysage seront étudiés. Les objectifs du programme sont de baisser les coûts et augmenter l'efficacité de la PBI en renforçant l'activité et la diversité des auxiliaires en culture ou en plantation.

Pour ces trois programmes les partenaires financiers sont : CasDar et Val'hor.

Pour consulter l'ensemble des programmes nationaux de l'Institut : www.astredhor.fr/programmes nationaux

 

 

Haut de page