Flash Infos

UN FUTUR DÉSHERBANT D’ORIGINE NATURELLE ?

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Des chercheurs du Laboratoire de synthèse organique de l'École polytechnique et de la Sorbonne, ont récemment synthétisé une molécule naturelle : la radulanine A, produite par des hépatiques, plantes proches de mousses. Cette substance a montré des propriétés herbicides proches de celles du glyphosate sur l'arabette des dames (Arabidopsis thaliana), une Brassicacée commune considérée comme une adventice des cultures. Un brevet a été déposé. La radulanine A va faire l'objet de tests durant plusieurs années, notamment sur son éventuelle toxicité sur l'homme, les animaux et l'environnement. Des recherches sur les mécanismes d'action de la molécule vont être lancées afin de trouver la formulation la plus efficace selon le type de culture. La réaction de synthèse nécessaire à l'obtention de radulanine A a été modélisée car il n'est pas possible de l'extraire en grande quantité à partir de la source naturelle. Il faudra aussi que la molécule puisse être produite à un coût raisonnable et qu'elle se montre efficace sur une large palette d'adventices.
https://www.polytechnique.edu/fr/content/la-radulanine-nouvel-herbicide-dorigine-naturelle

Haut de page