Flash Infos

UN GRANDIOSE PROJET URBAIN VÉGÉTALISÉ À MONACO

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Le Gouvernement Princier a signé un partenariat avec le groupe Socri Reim, opérateur spécialisé dans les programmes de renouvellement urbain à forte dimension environnementale, pour réaliser une opération mixte d'envergure au cœur du quartier de Fontvieille. Ce projet audacieux comprend 2 000 arbres, ce qui constituera le plus grand parc de Monaco, couvrant près de deux hectares, pour constituer un îlot de nature et de fraîcheur, refuge pour la faune de la principauté.
Cette profusion d'arbres forme une véritable forêt urbaine qui permettra à cet ensemble inédit de remettre l'environnement au cœur de l'immobilier. L'ADN de ce projet mixte urbain est un bilan environnemental le plus ambitieux qu'on puisse atteindre aujourd'hui en la matière et le plus abouti en matière de développement durable.
La conception architecturale a été pensée pour limiter les besoins énergétiques avec un système de ventilation naturelle et des verrières amovibles Ce site unique situé entre le Jardin Exotique, le Rocher et la Méditerranée forme une véritable coulée verte. Un tri systématique des déchets sera effectué dans le cadre d'une politique d'économie circulaire rendue possible par la mixité du programme. Une valorisation des ressources est prévue, avec de grandes cuves de récupération d'eau de pluie et le traitement des eaux usées pour une réutilisation in situ. La réduction de la consommation énergétique sera effective grâce à un très haut niveau d'isolation et à une production d'énergie photovoltaïque. Parmi les maîtres d'œuvre figure le célèbre paysagiste Jean Mus.
En mariant la nature avec l'architecture, l'équipe de conception a rompu avec les codes habituels du renouvellement urbain. A la question de la densité urbaine, la réponse apportée a été la densité écologique. Ce projet urbain d'exception doublera les surfaces commerciales existantes pour atteindre 30 000 m2, avec un hypermarché Carrefour modernisé et agrandi, l'intégration d'un complexe cinématographique de dernière génération, une offre de stationnement entièrement repensée, la reconfiguration de bureaux existant et la création de 41 logements domaniaux.
Parallèlement, ce projet prend en compte la réalisation possible à terme d'un transport écologique par télécabine, ainsi que la mise en place de navettes électriques et maritimes.
Le projet, résultat de plus de trois années d'études, de réflexions et de concertation, s'achèvera à l'horizon 2027. Il montre qu'il est possible de concilier développement durable, qualité de vie exceptionnelle et soucis constant de protéger notre planète.

 

Haut de page