Flash Infos

VÉGÉTALISER POUR AMÉLIORER LE CLIMAT

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

À l'occasion de la COP21, Natureparif a publié un recueil de propositions fondées sur la préservation et la restauration de la nature, comme solution pour atténuer la hausse et s'adapter au changement climatique. Cette brochure s'appuie sur des exemples de solutions concrètes mises en œuvre dans les territoires et sur les travaux de plusieurs organismes partenaires, dont le GIS Climat-Environnement-Société et l'Agence de l'Eau Seine-Normandie.

Impactés par le changement climatique, les écosystèmes et la biodiversité font aussi partie de la solution puisqu'ils contribuent à la fois à l'atténuation (captage et stockage du carbone) et à l'adaptation (protection contre les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain). Ces solutions fondées sur la nature sont utiles simultanément pour la biodiversité comme pour le climat, le tout à moindre coût pour les collectivités. Natureparif, l'Agence pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, soutient leur mise en œuvre de façon plus systématique et à plus grande échelle dans les villes, comme en milieu agricole ou forestier.

Parmi les solutions proposées beaucoup prônent la végétalisation, notamment en ville.

 

• Végétaliser les rues, les places et les bords de voirie pour réduire l'effet d'îlot de chaleur et mieux gérer l'eau,

• Diversifier les espaces verts urbains en appliquant une gestion écologique voire une non gestion,

• Végétaliser les façades des bâtiments et les toitures plates via des systèmes à faible empreinte écologique,

•Développer des trames vertes urbaines multifonctionnelles en créant des liaisons entre les espaces verts,

• Stopper l'imperméabilisation des surfaces ou engager leur désimperméabilisation et préserver des sols vivants,

•Favoriser l'infiltration naturelle de l'eau pour réduire le risque de ruissellement et d'inondation.

 

Pour voir toutes les solutions « naturelles » proposées cliquer ici :

Haut de page