Flash Infos

MENACE SUR L’ENTRETIEN DES JARDINS

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Les professionnels du paysage s'inquiètent d'une possible remise en cause de la TVA à taux réduit dans les services à la personne tels que les petits travaux de jardinage (actuellement 7 %).

 

Un éventuel passage à 19,6 % risquerait d'étouffer un des secteurs les plus dynamiques de l'économie verte, générateur de lien social et d'emplois de proximité. Selon Emmanuel Mony, président de l'Unep – les entreprises du paysage, plus de 10 000 salariés et 7 000 entreprises sont menacés à court terme.

 

Pressé par Bruxelles qui revendique une interprétation stricte de la notion de "soin à la personne", le gouvernement Ayrault envisage de mettre fin à la TVA à taux réduit dans le secteur des services à la personne. Or depuis 2008, cette mesure a permis aux entreprises spécialisées dans la création et l'entretien de jardins et espaces verts d'augmenter leurs effectifs de 8 %. Avec un chiffre d'affaires de 450 millions d'euros, les petits travaux de jardinage représentent aujourd'hui près du quart de l'activité « entretien » de la filière paysage et font vivre plus de 10 000 actifs.

 

Pour en savoir plus : www.entreprisesdupaysage.org

 

Haut de page