Flash Infos

PEU DE VACANCE COMMERCIALE DANS LES ENTRÉES DE VILLES

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Selon une enquête réalisée avec l'Insee et récemment publiée par la fédération Procos la vacance dans les zones commerciales de périphérie s'élève à un niveau modéré, de 5,5 % ; témoignant d'un déficit de commercialité de nature conjoncturelle.

La résilience de ces zones s'explique par le développement des moyennes surfaces, qui tirent aujourd'hui la majorité de la croissance du commerce français, et la forte présence des groupes de distribution, plus résistants à des chocs économiques locaux ou nationaux.

La taille des villes intervient également : les grandes agglomérations offrent de larges marchés de consommation, tandis que les petites villes, qui disposent de marchés certes restreints, mais peu concurrencés, constituent le meilleur terreau de ces zones commerciales.

www.procos.fr

 

Pour voir les détails de l'enquête, cliquez ici:

Haut de page