Flash Infos

Hortus Conclusus

Gabrielle de Lassus Saint-Geniès – Éditions Erick Bonnier – 35 Euros
Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Ce livre, sous-titré « les litanies du Jardin »,  est présenté comme un « herbier poétique ». Il est constitué de 650 quatrains dus à la poétesse Gabrielle de Lassus Saint-Geniès qui s'intéresse beaucoup à la symbolique botanique. L'ouvrage que l'éditeur présente comme : « une botanique spirituelle inspirée par une osmose avec la poétesse et la flore, une métamorphose en permanence en éveil et à l'écoute du silence végétal » est agrémenté de 40 magnifiques aquarelles de Pascal Brault, membre de la Société française d'illustration botanique. La déclinaison des poèmes se fait par ordre alphabétique avec à chaque fois pour sujet une plante qui est présentée avec son appellation vernaculaire suivie de sa dénomination botanique.

 

• L'avis de Patrick Mioulane : c'est un ouvrage d'une belle fabrication avec une couverture cartonnée soigneusement reliée agrémentée d'un ruban marque page. On peut toutefois regretter que cette jaquette ne présente pas une des superbes aquarelles de Pascal Brault (peut-être le choix était-il trop difficile ?) car elle donne un côté austère au livre et n'incite pas à le prendre en mains. C'est d'autant plus dommage que nous avons affaire à un petit bijou de délicatesse, de subtilité et de raffinement. Pour justifier mon coup de cœur, prenons un quatrain au hasard : l'orme

« Je ferme mes yeux sans géographie

Cœur dépaysé ne sait plus rire,

Voici que j'ai compris aujourd'hui

Que mort d'Orme nous fait aussi mourir ».

En dégustant chaque quatrain, on ne peut que regretter que les ouvrages de poésie fassent si peu recette. Chaque vers qui, dans ce livre, met en scène une plante ou une fleur, nous transporte vers une réflexion et parfois même vers un dictionnaire tant le langage est riche de mots rares, voire désuets ou d'allégories subtiles évoquant mythologie grecque et romaine et chrétienté médiévale

Le titre semblera sans doute un peu abscons à beaucoup, rappelons simplement que ces termes latins que l'on peut traduire par « jardin clos » ont joué un rôle important dans la poésie mystique. Il s'agit donc d'un clin d'œil raffiné, à l'image du contenu de l'ouvrage

Un livre pour le plaisir des mots et des yeux à déguster tranquillement au coin du feu dans l'attente du retour printanier. Une bonne idée pour un cadeau qui fera plaisir à tous les amateurs de plantes.

 

https://www.erickbonnier-editions.com/beaux-livres/hortus-conclusus-les-litanies-du-jardin/

Haut de page