Flash Infos

Jardiner avec la lune pour les nuls

Jean-Paul Thorez – First Éditions – 12,50 euros
Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Cet ouvrage de 384 pages est paru dans la version poche de cette célèbre collection. L'auteur est une personnalité reconnue dans le monde du jardinage biologique et il s'évertue à donner de la crédibilité à son propos et même à en raisonner la portée, ce qui est tout à son honneur. Il avoue dans son avant-propos que : « la lune est un facteur écologique parmi d'autres pour le développement des plantes, et pas forcément le plus important ».

L'intérêt de cet ouvrage est donc de ne pas prendre partie. Il énonce, il présente, il explique, il informe. C'est particulièrement bien fait pour ce qui concerne les saisons par exemple. Ensuite, l'auteur étant un bon jardinier potagériste, il nous distille des conseils parfaitement valables. Par ailleurs son calendrier jour par jour en 2014 s'appuie plus sur le « bon sens paysan » que sur les suppositions ou élucubrations lunaires vues dans certains ouvrages. Enfin, ce livre évite de « partir dans les étoiles » et il se garde bien d'aller explorer l'influence des constellations du zodiaque dont nous rebattent les oreilles certains jardiniers qui auraient mieux fait de rester « dans la lune ».

 

• L'avis de Patrick Mioulane : tout le monde sait (ou du moins devrait savoir) que l'influence de la lune sur les cultures est surtout une science de gogos. Mais bon an mal an, les titres sur ce sujet font les meilleures ventes de toute l'édition jardin. Alors, les éditeurs ne se privent pas de ces publications rentables, mais sans aucune valeur scientifique. Et non, contrairement à la première phrase de l'éditeur dans son communiqué de presse, la lune ne joue pas un « rôle crucial dans la vie du jardin » et vous ne ferez pas « de la lune votre meilleur alliée pour le jardinage » !

Le problème n'est pas de savoir si la lune influence ou non nos cultures (sans doute), mais il se situe dans l'interprétation et l'application de méthodes que je qualifierai pour le moins de « science à la petite semaine »

www.editionsfirst.fr

Haut de page