Flash Infos

La formation de la terre végétale par l’action des vers

Charles Darwin - Éditions Slatkine – 70 Euros
Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Il s'agit du tome xxviii des œuvres complètes de Charles Darwin, le dernier ouvrage du grand naturaliste anglais, publié en octobre 1881 (il décèdera le 19 avril 1882). Chose étonnante, ce livre a connu un  grand succès populaire lors de sa publication, ses ventes dépassant durant trois ans celles du très fameux « L'Origine des espèces ».

Dans ce livre, Darwin met en lumière l'action cruciale des vers de terre dans la formation, l'équilibre chimique, la biologie et le modelage des sols. C'est un ouvrage précurseur en matière d'écologie sur l'interaction dynamique des processus physico-chimiques et biologiques.

 

• L'avis de Patrick Mioulane : le titre de l'ouvrage et son prix ne peuvent que le condamner à une faible diffusion et c'est vraiment dommage. En effet, on le temps qui semble s'être accéléré à notre époque, ne permet plus de publier des observations aussi détaillées, aussi précises, aussi pertinentes sur des phénomènes en apparence anodins et d'un intérêt considéré comme mineur. C'est pourtant une erreur car on comprend beaucoup de choses sur la vie des sols dans ce livre et les observations qu'il contient pourront s'avérer fort utiles pour les jardiniers « bio ». Reste qu'il est dommage qu'un livre de 200 pages avec seulement quelques dessins au trait sorte à ce prix tout à fait prohibitif.

http://www.slatkine.com/fr/slatkine-reprints-erudition/69774-book-07102785-9782051027854.html

Haut de page