Flash Infos

TOSHIBA VA PRODUIRE DES LÉGUMES EN USINE !

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Dans un communiqué daté du 15 mai dernier, le groupe japonais Toshiba Corporation a annoncé qu'il engageait son département santé dans une nouvelle activité, à savoir la production de légumes (dans un premier temps des laitues, des jeunes pousses destinées aux salades, des choux mizuna et des épinards) dans une « usine à plantes » fermée, qui fonctionnera dans des conditions pratiquement aseptiques similaires à celles des salles blanches semi-stériles utilisées en informatique. Ces conditions sont destinées à minimiser l'entrée de germes pour éviter tout traitement tout en assurant la fraîcheur et la durée de conservation des légumes produits.

La construction de cette usine de 2 000 m2, d'un investissement de 300 millions de yens (2,16 m€) a déjà commencé à Yokosuka dans la préfecture de Kanagawa et les premières récoltes sont attendues dès le second semestre de cette année. L'objectif de production est de 3 millions de laitues par an (ou l'équivalent).

La gestion totalement automatique et électronique de la production est basée sur la méthode utilisée pour la production de semi-conducteurs. L'usine sera équipée d'un système d'éclairage fluorescent avec un spectre et une longueur d'onde optimisés pour la croissance végétale ; une climatisation contrôlée maintiendra une température constante ainsi que le niveau d'humidité ; divers ensembles de capteurs suivront la croissance des plantes à distance. Il est aussi prévu des systèmes de stérilisation pour l'emballage des légumes.

Toshiba assure ainsi proposer à la distribution des légumes riches en polyphénols et en vitamine C, obtenus par un contrôle minutieux de l'environnement de la croissance. Le groupe envisage la construction d'une « usine à plantes » à grande échelle en dehors du Japon, et propose déjà à la vente des équipements pour que cette méthode de culture « New Concept Innovation » puisse être développée par d'autres entreprises.

Notez que ce concept « d'usine à légumes » n'est pas totalement nouveau puisque deux autres groupes industriels nippons : Panasonic et Fujitsu disposent, eux aussi, « d'exploitations agricoles » de ce type. Elles sont installées dans la préfecture de Fukushima, où la culture des légumes en lieu clos se développe, par crainte de la radioactivité ambiante.

www.toshiba.co.jp

Haut de page