Qui sommes nous ?

© www.map-photos.com /N. & P. Mioulane

Engagements et Valeurs

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

ENGAGEMENTS

 

Le jardinier amateur d'aujourd'hui a, le plus souvent, perdu le contact avec la nature, ce qui le conduit à l'idéaliser. Ceci le rend vulnérable à des discours qui flattent cette vision d'une nature idyllique et tendent à l'entraîner vers des techniques rétrogrades (les astuces de grands-mères, les potions « magiques » des anciens) ou chimériques (le jardinage avec la lune, le jardinage biodynamique) qui constituent autant de freins à un jardinage progressiste, qui intègre toutes les contraintes de la vie contemporaine.

 

Face à cette perte identitaire et à la défiance constatée envers la technologie et les sciences qui apparaissent mystérieuses et complexes au consommateur, Promojardin a pour vocation et pour mission de mettre en avant les progrès constants que génère la créativité des fournisseurs du marché, pour mettre en avant un jardin progressiste, attractif et valorisant.

 

© www.dico-ecolo.comDans cette perspective, Promojardin s'appuie sur un slogan fédérateur, ambitieux et percutant :

«ensemble pour mieux jardiner la planète»

 

De même, l'activité économique des animaux de compagnie est mise à mal par certaines idées reçues : les animaux c'est sale, avoir un animal c'est contraignant, il faut savoir s'en occuper, qu'en faire lorsque l'on doit s'absenter… sur lesquelles viennent se greffer des conditions totalement inadaptées, notamment en milieu urbain où tout (ou presque) est interdit au inaccessible aux animaux (surtout aux chiens).

 

© www.map-photos.com/N. PasquelDans ce contexte, la section animaux de compagnie de Promojardin, Prom'animal, développe des actions multiples tous azimuts pour faire passer le magnifique message porté par son slogan :

«avec un animal, la vie est plus belle»

 

Si les certitudes nous enferment, les convictions nous permettent d'avancer. C'est pourquoi Promojardin a pour rôle et ambition de :

 

Promouvoir le jardin et les animaux de compagnie

 

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane- Valoriser les rôles bénéfiques du jardin, du jardinage et de la possession d'animaux de compagnie sur le plan social. Créer et entretenir un jardin, c'est s'accomplir soi-même, se retrouver en famille et entre amis, être en résonance avec les autres. Posséder des animaux de compagnie, c'est améliorer ses conditions de vie, faire preuve d'empathie, être attentif à son prochain et s'ouvrir à la nature.

 

- Mettre en évidence la place importante qu'ont le jardin, le jardinage et les animaux de compagnie dans les rapports qu'entretient l'homme avec son environnement social et biologique.

 

- Faire connaître le rôle bénéfique du jardin dans le changement climatique global.

 

- Devenir un partenaire efficace et proche des Pouvoirs publics pour assurer la promotion du jardin et de l'animal de compagnie. Il faut concentrer les énergies de tous les acteurs pour produire du résultat.

 

- Envoyer les bons signaux vers les médias et les politiques afin qu'ils puissent reconnaître la fonction écologique du jardin en favorisent leur développement en tant que « corridors verts ».

 

- Travailler avec les autres organismes (SNHF, Val'hor, Jardiniers de France, UPJ, AJJH, Unep, FNMJ, Gnis, FNPHP, FNPSP, CAS, Prodaf, Facco, Unibal, etc.) car « l'union fait la force » et finalement nos objectifs sont les mêmes : tirer nos activités vers le haut, faire progresser l'activité économique de nos univers dans un esprit responsable et durable. Promojardin travaille à élargir la représentativité de l'association et son rôle fédérateur par une démarche d'ouverture profitable à tous.

 

- Obtenir la reconnaissance du jardin comme une zone à « haute valeur de conservation » pour la biodiversité et pour la séquestration du carbone.

 

Fournir des indicateurs et des données de marchés

 

© DR- Mesurer régulièrement et affiner l'évaluation de l'activité économique que représentent les activités liées au jardin, au jardinage et à la possession d'animaux de compagnie, car faire progresser un marché nécessite de prévoir l'avenir.

 

- Étudier les marchés. Promojardin a la vocation d'être « l'observatoire national des tendances du marché ». Reconnues par toutes la profession et les médias, la légitimité et la fiabilité des études publiées par l'association font office de référence en la matière.

 

- Souligner que l'activité économique des secteurs jardin et animaux de compagnie se situe au cœur des attentes d'un large public et contribue à la maîtrise respectueuse de la nature dans un but de développement durable. Des marchés qui constituent une locomotive économique et sociale privilégiant les actions les plus pérennes.

 

«Il ne faut pas dénaturer le développement durable en prônant l'antidéveloppement qui tourne le dos au progrès scientifique et social»

(Claude Allègre)

 

- Dépasser le simple raisonnement sur le produit, mais chercher des solutions aux problèmes qui se posent aux consommateurs et des réponses à leurs attentes.

 

- Créer des pools d'experts car Promojardin représente un potentiel unique de savoirs, à travers l'expérience, la spécialisation et la compétence de ses adhérents et de leurs collaborateurs.

 

S'ouvrir à la réflexion

 

© petit prince DR - Travailler à rendre accessible une formation basique (à tous les niveaux : consommateurs et professionnels) avec une dimension écologique totalement intégrée.

 

- Démontrer que créer un jardin ou posséder des animaux de compagnie constitue un pari sur l'avenir, et s'inscrit dans le développement durable (il faut du temps pour faire pousser un arbre).

 

- Faire valoir que la contemplation d'un jardin, les activités de jardinage et la possession d'animaux de compagnie jouent un rôle anti-stress majeur. On se ressource en admirant la beauté des plantes, en appréciant le parfum des fleurs et en s'étonnant des évolutions gracieuses d'un animal de compagnie. Le contact avec la nature active davantage tous les sens. Jardiner ou jouer avec un animal constituent des activités sensorielles très fortes.

 

- Mettre en exergue que la possession d'un jardin et son entretien, ainsi que la présence d'animaux de compagnie dans l'univers familial développent le respect du vivant et responsabilisent petits et grands.

 

- Agir pour que l'intégration du végétal et l'admission des animaux de compagnie dans la ville deviennent une réalité en gommant les contraintes et les interdits par l'adoption d'actions positives, volontaires et spontanées.

Avec les jardins, la nature est au bout de la rue. Une gestion responsable et prospective de la ville et de la nature, c'est la possibilité de construire un monde plus humain pour le transmettre aux générations futures. Ceci constitue est des objectifs majeurs de manière à « faire entrer la nature dans le quotidien ».

 

- Augmenter le temps consacré au jardinage (est-ce vraiment une bonne question ? Ne serait-il pas préférable dans l'idée développée par le jardinage raisonnable de faire en sorte de préconiser des solutions gain de temps afin de plus et mieux profiter de son jardin. En fait, la bonne idée serait comment augmenter le temps passé dans son jardin…)

 

- Transmettre les compétences sachant que les nouvelles générations de consommateurs seront particulièrement démunies en matière de connaissance naturalistes et qu'elles risquent de trouver des prescripteurs guère plus qualifiés. Dans ses actions Promojardin a pour vocation de développer la passion à travers la découverte.

 

- Lutter contre les idées reçues par des arguments techniques crédibles et qualitatifs parce qu'ils sont issus du monde professionnel.

 

 

LES VALEURS

 

© www.map-photos.com/N. PasquelLe mot «jardin» est porteur de vraies valeurs : esthétisme, qualité environnementale, amélioration du cadre de vie, lien social, bien-être, activité physique, hobby, thérapie, alimentation, économie, éducation, partage…

 

Le jardin satisfait un besoin « terrien » en train de resurgir fortement dans les nouvelles générations. Le jardin fait partie des valeurs refuges car il montre un côté rassurant et plaisant de la nature.

 

Bon nombre de ces valeurs se retrouvent aussi sous le terme générique « animaux de compagnie » qui développe aussi : tendresse, affection, responsabilité, don de soi, etc.

 

Promojardin a pour devoir d'animer ses marchés, mais ce doit surtout être le fait de ses adhérents.

 

Une véritable éthique égalitaire

 

Photo - DR- Tous les adhérents de Promojardin sont égaux dans leur possibilité d'expression et dans leur participation à l'action menée et aux manifestations organisées par décision du Conseil d'administration.

 

- L'Association ne compte pas de « petits » et de « grands » adhérents, puisque tout est basé sur le principe : une entreprise adhérente = une voix.

 

- L'évolution de l'association et ses réalisations se font grâce à la mobilisation de chacun, l'essentiel étant de participer aux commissions de travail et aux divers événements, avec pour but de faire progresser le marché, en dehors de tout esprit de concurrence.

 

De l'ambition pour tous

 

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane- Le jardin constitue un enjeu d'avenir. Nous devons trouver une cohérence entre les moyens et les exigences, les offres et les attentes, les défis et les solutions.

 

- Le principe consiste à mettre en commun les compétences et les bonnes volontés et de s'associer aux interprofessions et à tous les partenaires potentiels qui agissent en faveur du jardin.

 

Le respect

 

Respecter la vie végétale et animale du jardin La philosophie et l'action s'inscrivent résolument dans le développement durable…

 

- Respecter la vie végétale et animale du jardin en s'appuyant sur une philosophie judicieuse et en utilisant des produits et des outils adaptés.

 

- Valoriser l'environnement comme une nouvelle variable de la compétitivité. Source de recherche et de développement, de motivation, de dialogue et d'implication, le jardin évolue de plus en plus vers un espace culturel, tout en restant une source valorisable offrant de bonnes perspectives de développement économique.

 

- Prendre en compte la dimension paysagère du jardin ainsi que son aspect qualitatif qui développent la sensibilité et permettent d'optimiser la jouissance d'un lieu. Le fleurissement améliore la qualité de vie.

 

- Réconcilier la cité et la nature pour faire en sorte que le végétal et l'animal de compagnie investissent la ville tout en la respectant et en la valorisant. Flore et faune cohabitent dans le contexte urbain grâce à leur prise en compte délibérée et par l'aménagement d'espaces dédiés.

 

- Affirmer la dimension sociale du jardin. Il permet de s'exprimer, de marquer sa différence, d'être créatif, d'afficher une réussite valorisante au niveau personnel (les floraisons, les récoltes). Il met en exergue la capacité de chacun à progresser. Jardiner, c'est obtenir des résultats. Jardiner c'est un moment de réconciliation avec soi-même et avec la nature.

 

Le Progrès

 

© GNISPromojardin a pour mission l'épanouissement des marchés qui concernent ses adhérents.

 

- Renforcer la création de valeur par l'amélioration de la connaissance et le développement des compétences.

 

- Prendre en compte les enjeux multiples et hétérogènes qui font jour dans nos marchés, mais également chez le consommateur. Faire face de manière sensible aux évolutions des manières de penser et aux volontés de rupture afin de les anticiper.

 

- Refuser les visions passéistes du jardin et de la nature, mais au contraire développer les conditions d'un jardinage moderne et progressiste.

 

- Ne pas être un spectateur de la nature, mais un acteur de son environnement, en y apposant les transformations nécessaires, tout en prenant en compte sa fragilité.

 

- Développer l'aspect « éthique » de nos marchés pour contribuer à l'image positive des filières, en rédigeant par exemple des chartes de qualité

 

Le jardin contribue à développer de grandes valeurs…

 

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane- Le développement personnel entre épanouissement et réalisation de soi

 

- Le jardin développe la créativité.

- Le jardin accroît la convivialité en devenant un lieu de réception, de jeu, de pique-nique.

- Le jardin modifie notre rapport au temps et lutte contre l'ennui.

- Le jardin favorise la redécouverte de sa propre identité culturelle (notamment pour les personnes déracinées)

- Le jardin améliore la qualité alimentaire grâce au développement des potagers et des vergers.

- Le jardin permet de s'ouvrir à d'autres domaines (sciences, histoire, littérature, arts, cuisine, etc.).

 

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane- En favorisant le développement de la nature, le jardin donne du beau et du bon à voir et à consommer

 

 - Le jardin favorise la biodiversité et permet de sauvegarder un patrimoine végétal de qualité.

 - Le jardin joue un rôle de développement social (insertion, auto-production, jardin associatif) et personnel (amélioration des connaissances).

 - Le jardin permet un accès aisé à la compréhension de l'écologie.

 - Le jardin améliore le paysage, aménage l'espace et bénéficie au cadre de vie.

 - Le jardin contribue à la réduction de la pollution grâce à ses plantations durables qui stockent du carbone durant de nombreuses années.

 - Le jardin constitue des zones de passage et de refuge pour la faune sauvage.

 

© www.map-photos.com/N. & P. Mioulane- En permettant de s'affirmer dans une activité valorisante, le jardin contribue au développement social, éducatif et citoyen

 

- Le jardin constitue un héritage culturel et transmet les savoir-faire.

- Le jardin est un lieu d'originalité, d'expérience et d'innovation.

- Le jardin entretient des valeurs humaines (respect de la terre, bonnes pratiques, rapport aux saisons, au climat, patience, abri, refuge, savoir faire, œuvre, sensations, sensualité, mémoire, tradition, etc.)

- Le jardin participe à l'éducation et à la citoyenneté en faisant émerger des comportements « écocitoyens ».

- Le jardin peut être intégré dans le milieu scolaire.

- Le jardin est bénéfique aux personnes âgées et aux malades (jardins de handicap, jardins thérapeutiques).

- Le jardin peut constituer un élément de solidarité et de mixité (jardins partagés, jardins familiaux).

- Le jardin peut contribuer à la réinsertion en améliorant le relationnel et en offrant des perspectives professionnelles.

- Le jardin favorise les rencontres, la coexistence et les échanges dans un contexte de mixité sociale et culturelle.

- Le jardin peut réhabiliter des espaces délaissés et revaloriser les lieux de vie.

- Le jardin valorise financièrement les propriétés

 

Les valeurs partagées par les adhérents de Promojardin

 

- La diversité naturelle et culturelle

 

- Valoriser le jardin à travers la biodiversité.

- Développer à travers le jardin le capital naturel de notre pays. La biodiversité n'a pas de prix !

- Mettre en avant le caractère unique des jardins (chacun possède sa propre personnalité)

 

© www.map-photos.com/Noun- Générosité et attention

 

- Ne pas détruire, mais respecter.

- Prévenir plutôt que guérir.

- Protéger plutôt que réparer

- Ne pas s'endetter vis à vis de l'environnement, mais l'enrichir.

- Ne pas consommer la nature, mais l'alimenter.

- Ne pas être un exploiteur de la terre, mais un exploitant.

Haut de page