Relations Institutionnelles

Des fleurs et un potager à Eyrignac

Facebook Twitter LinkedIn
Imprimer

Pour fêter le 400e anniversaire de la naissance d'André Le Nôtre, les célèbres jardins du Manoir d'Eyrignac (24590 Salignac) trois nouvelles créations viennent enrichir la propriété : « le Jardin fleuriste »,  « le Jardin potager » et « le Jardin des Sources ».

 

Elles agrandissent le circuit de visite de plus d'un hectare, créant de nouveaux univers poétiques, riches en couleurs, qui composeront au fil des années un ensemble de scènes ornementales et champêtres, mariées harmonieusement à la puissance et la rigueur des Jardins de verts. Le Manoir d'Eyrignac appartient à la même famille depuis 500 ans.

 

22 générations se sont succédées depuis la construction du premier castel. Les premiers jardins ont été conçus au XVIIIe siècle, à l'initiative de Louis-Antoine Gabriel de la Calprenède. Il s'agissait de jardins à la Française, inspirés par ceux des villas d'Italie. Ils furent complètement remaniés au XIXe siècle pour suivre la nouvelle mode du parc à l'anglaise. Gilles Sermadiras, le père du propriétaire actuel, a souhaité  recréer le jardin tel qu'il devait être au XVIIIe siècle, composant dix hectares de sculptures végétales.

 

Il s'en remit à sa propre inspiration il dessina lui-même le jardin que son fils Patrick s'attache désormais à préserver.

 

Ce jardin de verdure, niché au cœur du Périgord Noir, se décline dans toutes les teintes de vert : ifs, buis, charmes et cyprès sont les essences principales du jardin. Les volumes des topiaires font toute la magie d'Eyrignac : sculptures végétales, chambres de verdure, broderies de buis, parterre à la française... Un domaine naturel préservé de 200 ha entoure ces jardins qui mêlent l'équilibre classique et structuré des jardins français avec les mouvements et la fantaisie de la lointaine Renaissance italienne...

 

www.eyrignac.com

Haut de page